Accueil / Patrimoine / Razengues et son patrimoine

Razengues et son patrimoine

Retour dans l'histoire

Etabli sur les hauteurs, le village de Razengues se trouve sur la limite Est du territoire communal.

razengues

L’occupation ancienne du sol est attestée par la découverte de vestiges préhistoriques attribuables au Néolithique final (outils en silex ou en quartzite), près du lieu-dit « Touron ». Une intéressante hache-marteau à perforation centrale, en roche noire, provient aussi de la commune.

Aucun site antique n’est connu pour l’instant. Au Moyen-Age la première mention du castrum de Razengues remonte à 1277.Dans les textes de l’époque, Razengues est désigné successivement comme castrum puis comme bastide. Il semble donc que l’on soit ici en présence d’un village dont la fondation est liée à la volonté d’un seigneur. Au XIIIe, Razengues était rattaché à la baronnie de L’Isle. Après être passé dans la possession des Armagnacs, puis entre diverses mains, Razengues finit par être le fief de la famille d’Albis.

Au XVIIe s, Pierre Tiscier, seigneur de Razengues et de Catonvielle, originaire du Gers, était protestant et pasteur de Mauvezin. La révocation de l’Edit de Nantes, en 1685, le contraignit à s’exiler à Londres avec son épouse.

Lors de l’insurrection royaliste de l’an VII, le baron d’Albis de Razengues, ancien colonel du régiment de Tours, prit la tête des insurgés et après leur défaite, fut contraint de se tenir caché jusqu’à la chute du Directoire. Ses descendants furent maires de Razengues de 1831 à 1875.

Nos actualités

Suivez nous

Retrouvez nous sur notre page Facebook

A vos agendas

Labels et classifications

  • office de tourisme classé
  • label tourisle et handicap
  • petit d'artagnan
  • terra gers

Météo à l'Isle Jourdain

Météo L'Isle-Jourdain © meteocity.com