Accueil / Patrimoine / Frégouville et son patrimoine

Frégouville et son patrimoine

Retour dans l'histoire

Appartenant à l’arrondissement d’Auch, la commune de Frégouville se situe à l’angle sud-ouest du canton de L’Isle-Jourdain.

Frégouville possédait jusqu’au XIXème siècle une très importante motte médiévale dont la destruction a entraîné différentes découvertes. Néanmoins, des traces d’une présence humaine au Paléolithique inférieur ou moyen sont attestées par la découverte de bifaces ou de galets aménagés en quartzite en divers lieux de la commune. Premiers occupants sédentaires, les agriculteurs et éleveurs du Néolithique se signalent par différents objets bien caractéristiques, tels que des haches polies, des couteaux à dos.

Des vestiges antiques ont été trouvés autrefois près de l’église actuelle où une construction en briques « ressemblant à un hypocauste » pouvait appartenir à une villa gallo-romaine. Ce secteur a aussi livré des restes d’un four et des débris de céramique grise. Des fosses à offrandes antiques, contenant, entre-autres, des monnaies datant du IIème au IVème siècle, ont été découvertes lors des travaux de destruction de la motte. Des restes d’un sarcophage gallo-romain ont été trouvés au sud du village, près de l’embranchement de la D.243. C’est donc sur un lieu déjà occupé depuis longtemps que ce serait ajouté, vers le VIème siècle, à la suite des invasions, un peuplement d’origine germanique qui a donné son nom à l’endroit.

Au Moyen-Age, le castrum de Frégouville, mentionné pour la première fois en 1176, dépendait des seigneurs de Marestaing et faisait partie de la baronnie de Cogotois. Une énorme motte, de 20m de hauteur et 400m de périmètre à la base, entourée de fossés, s’élevait à l’ouest de l’église actuelle.

frégouville

La démolition de ce tertre, entreprise en 1845, a donné lieu à des découvertes dont l’interprétation peut prêter à controverse.On retiendra pour l’essentiel l’existence d’une église à nef unique, de style roman, qui avait conservé des restes de peintures murales pouvant être datées des environs de 1200. Cette église a été démolie en partie et « emmottée », pour permettre l’édification, sans doute au XIIème siècle, d’un fortin en briques, de plan rectangulaire, flanqué de deux tours rondes et de deux tours octogonales. Le village existant est alors restructuré et , semble-t-il, pourvu de fortifications, pour devenir un Castelnau au plan en forme de U, tel qu’il apparaissait encore sur le plan cadastral du XIXème siècle.

Jusqu’à la Révolution, Frégouville fait partie du Cogotois et dépend des différents seigneurs qui contrôlaient ce territoire. En 1791, la commune de Frégouville est rattachée au canton de L’Isle-Jourdain.

Doc : Communes du département du Gers, arrondissement d’Auch Société Archéologique et Historique du Gers.

Petit patrimoine de Frégouville

A ce jour, le village de Frégouville compte parmi son patrimoine :

  • 1 église en briques du XIVème siècle dédiée à Saint Jean Baptiste avec de très jolis vitraux. Sa façade précédée d’un porche, est surmontée d’un clocher-mur de type toulousain portant trois cloches. L’intérieur, à nef unique, est voûté de croisées d’ogives et richement peint, certainement au XIXème siècle. Le bâtiment et les chapelles auraient été surélevés en 1886 avec des matériaux récupérés lors de la destruction de la motte.
  • 1 puits bâti sur la place centrale
  • 1 pigeonnier privé (visible depuis la place du village)

Nos actualités

Suivez nous

Retrouvez nous sur notre page Facebook

A vos agendas

Labels et classifications

  • office de tourisme classé
  • label tourisle et handicap
  • petit d'artagnan
  • terra gers

Météo à l'Isle Jourdain

Météo L'Isle-Jourdain © meteocity.com