Accueil / Patrimoine / Fontenilles et son patrimoine

Fontenilles et son patrimoine

Retour dans l'histoire

La commune de Fontenilles fait partie du canton de Saint Lys (31) et a intégré la Communauté des Communes de la Gascogne Toulousaine, située à L’Isle-Jourdain (32), le 1er janvier 2011.

L’origine des terres est assez ancienne et les premiers signes de vie (Xème siècle) remontent au début des temps médiévaux où Hospitaliers de Malte, moines de Gimont, seigneurs de Verfeil et plus tard seigneurs de la Roche se partageaient terres, droits et taxes. Le village faisait partie du Comminges, de la Châtellenie de Muret et du Diocèse de Toulouse. Il possédait une économie typiquement rurale, mais peu à peu, l’activité professionnelle de la population se situera surtout en région toulousaine et transformera son caractère en semi-ruralité, dès le milieu du XXème siècle.

A partir du XIVème siècle, les barons de la Roche-Fontenilles s’installent et deviennent les maîtres de la commune et de quelques villages des alentours (Saiguède, Labastidette…etc). Ils jouent un rôle important dans les croisades, guerres de religions, épopées napoléoniennes, conflits du XXème siècle.

En 1352, Gaillard de la Roche établit le siège de la juridiction de Saint Flour à Fontenilles, fait fortifier les murs de la ville et construire son château fort qui sera pillé pendant la Révolution (1793).

En 1483, les habitants reçoivent les premières Coutumes et Privilèges qui seront confirmés en 1556 par Philippe de la Roche-Fontenilles. Celui-ci, auprès de son beau-père, le Maréchal de Monluc, organisera la défense du pays contre les huguenots en bute avec les instructions de l’Edit de Nantes. Des exploits qui pousseront Louis XIV à ériger la baronnie de Fontenilles en marquisat. Il épousera en seconde noces Paule de Viguier, surnommée « la Belle Paule » par François Ier, lors de son passage à Toulouse en 1533.

fontenilles

La baronnie de Fontenilles, dame célèbre par sa beauté et son instruction, sera un des gloires de son époque qui donnera un grand lustre à la maison fontenilloise (Hôtel « Belle Paule » au 16 rue du Languedoc à Toulouse et peintures murales de la salle des illustres à la Mairie de Toulouse).

Exilés en 1793, les seigneurs de la Roche reviendront en France et s’installeront en Picardie (château de Rambures). Dès leur retour ils accableront les différentes municipalités de procès qui seront les faits marquants de la commune au XIXème siècle. De cette noblesse, il ne reste qu’une pierre tombale en marbre gris dans l’église Saint Martin, l’hôtel « Belle Paule » (à Toulouse) et quelques structures féodales, aujourd’hui transformées en habitat privé et communal.

Doc : Communes du département du Gers, arrondissement d’Auch Société Archéologique et Historique du Gers.

Petit patrimoine de Fontenilles

A ce jour, le village de Fontenilles compte parmi son patrimoine :

  • 1 église dédiée à Saint Martin, église du XIIème siècle qui fut modifiée et restaurée à partir du XVIème siècle (1516 – 1542). Son plan en croix latine possède un chevalement à trois pans et une nef unique. Le clocher actuel est de type mur toulousain.
  • Le château de Cammartin (XIXème siècle) – propriété privée
  • Moulin à vent de la Montasse (restauration prévue)
  • La forge de Fontenilles

Nos actualités

Suivez nous

Retrouvez nous sur notre page Facebook

A vos agendas

Labels et classifications

  • office de tourisme classé
  • label tourisle et handicap
  • petit d'artagnan
  • terra gers

Météo à l'Isle Jourdain

Météo L'Isle-Jourdain © meteocity.com